En Equateur, découverte d’une incroyable rainette arboricole

Rainette de Tapichalaca - Equateur ; Espèce découverte en 2003. Rainette de Tapichalaca, découverte en 2003© Pete Oxford / Minden Pictures / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

C’est en Equateur, dans les Andes orientales que la découverte a été faite. Dans cette zone très peu explorée de la cordilleria del Cóndor, s’élève un inselberg. Un microcosme, isolé du reste du monde par des pentes abruptes à l’instar du massif de Table Mountain en Afrique du sud ou des Tépuis du Vénézuela.

Là, sur ce plateau perché s’étend une forêt miniature parcourue par des rivières aux eaux noires, sur les bords desquelles se tenaient, presque invisibles, des grenouilles.

Agrippés à des buissons dont ils partageaient les couleurs, ces amphibiens étaient si mimétiques que les chercheurs eurent du mal à les trouver. Baptisée Hyloscirtus hillisi, la nouvelle venue affiche des traits morphologiques particulièrement étranges qui fascinent et interrogent tout à la fois les scientifiques.

A la base de son pouce, elle possède une structure unique, jamais observée chez d'autres amphibiens. En forme de griffe sa fonction reste pour le moment encore inconnue. Peut-être est-elle utilisée pour se défendre des prédateurs ou lors des combats avec d’autres mâles à la saison des amours. Les chercheurs espèrent pouvoir mener d’autres expéditions sur place afin de répondre notamment à cette question.

Seul bémol, à peine découverte et décrite, la petite rainette est déjà menacée car sa zone de répartition, très petite, se situe à proximité d’une vaste concession minière.
 
Source : ZooKeys