Découverte d’une grenouille transformiste

Une grenouille transformiste left Juan Guayasamin; right Lucas Bustamante; courtesy of the Zoological Journal of the Linnean Society

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Ce n’est pas rien de décrire une nouvelle espèce, mais lorsque celle-ci, s’avère douée de superpouvoirs. En 2006, Katherine Krynak, biologiste, et son mari découvrent une nouvelle grenouille dans la forêt de de Las Gralarias en Equateur. A cause de replis de la peau formant une succession d’épines sur son corps, ils la surnomment punk-rockeuse. Mais trois ans plus tard, ils font une découverte époustouflante. L’amphibien est capable en quelques minutes de modifier son apparence et passer ainsi de son costume de punk à un uniforme plus classique, uniformément lisse. Une transformation qui participerait au camouflage de l’animal car en mode punk, sa peau mime la texture des mousses omniprésentes dans son milieu. Avec une grenouille apparentée, ce sont les deux seuls vertébrés connus capables de cette incroyable prouesse. Source : amphibians.org