La salamandre tachetée regagne ses quartiers d’hiver

Une salamandre tachetée sur de la mousse © m.briola / regard du vivant

+ A A -

Disneynature

Le mois de novembre est une période privilégiée pour observer la salamandre tachetée s’activer lors des nuits humides et pluvieuses. Si l’aspect de sa peau noir et brillante tachetée de jaune la rend unique, la salamandre est pourtant souvent confondue avec le lézard ! Elle est en réalité une espèce d’amphibiens, comme les tritons, les grenouilles, et les crapauds, et dépend donc de l’eau pour une partie de son cycle de vie.

L’automne venu, Les femelles quittent les mares dans lesquelles elles ont pondu leurs œufs et regagnent les sous-bois où elles hiberneront dès les premières gelées. Saviez-vous que les salamandres tachetées sont très fidèles à leurs quartiers d’hiver ? Grâce à un organe olfactif supplémentaire situé à côté du nez mais aussi grâce à une très bonne acuité visuelle, elles retrouvent facilement les mêmes gîtes hivernaux d’années en années.