Même les tritons cherchent un refuge pour hiverner

Un triton © Biosphoto / Joël Bricout

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 8 décembre, alors que les arbres de la forêt se déshabillent, un triton palmé est en escapade entre les feuilles mortes tombées au sol près d’une mare. Avec sa couleur vert-olive, il faut être fin observateur pour l’apercevoir ! Contrairement à son cousin le triton ponctué, le triton palmé a les pattes arrière palmées, très prononcées lors de la période nuptiale du printemps et ne possède pas de tache sous la gorge ni sur le ventre, ce qui permet de les différencier. Mais que fait-il exactement aujourd’hui ? Cette année, l’hiver ne semble pas arriver avant l’heure. Au grand bonheur des tritons ! Comme tous les amphibiens de notre pays, le triton palmé cherche un refuge pour passer l’hiver. Une cachette sous les pierres ou du bois mort fera l’affaire. Il n’hiverne que très rarement sous l’eau. Avec sa toute petite taille et son agilité remarquable, il ne semble pas connaitre la moindre difficulté dans cette quête du logis idéal. La priorité ? Se cacher à l’abri des prédateurs ! Une fois en sécurité, proche d’un plan d’eau pour l’humidité, il entre alors en état de torpeur pendant plusieurs mois. En attendant, souhaitons une bonne nuit au petit triton palmé, qui plonge peu à peu dans un sommeil profond, jusqu’à la fin de l’hiver… Source : Terre Sauvage