Devinette de l’été, radeaux de plastiques ou êtres vivants flottant au gré des vents ?

aggrégation de velleles © f.larrey & t.roger / regard du vivant

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Ces petits radeaux de 3 à 4 cm aux allures de baudruches voguant à la surface des océans ne sont point des jouets en plastique.

Sous ce petit flotteur gorgé d’air se cache un animal multiple. Une colonie de polypes armés de tentacules urticants qui attrapent le plancton mais aussi les œufs de poisson passant à leur portée.

Ces velleles, leur petit nom, sont des cousines des méduses et se rencontrent notamment en Méditerranée et parfois en très grand nombre.

Cet organisme pluriel est centré autour d’un polype nourricier, entouré de polypes reproducteur. Ces derniers formeront de petits bourgeons, minuscules méduses qui se détacheront et assureront la reproduction sexuée de l’espèce.

Elles se disperseront dans l’eau et au terme de deux semaines environ de navigation, elles se métamorphoseront pour revêtir la silhouette de la vellele adulte.