Histoire du jour : L'envol des araignées

Des milliers d'araignées sur une toile Jeunes épeires diadèmes Ingo Arndt / FotoNatura / Minden Pictures/Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Si vous vous promenez dans les chemins de campagne en cette fin octobre, vous serez peut-être surpris par ces fils de soie venant se coller sur votre visage à chaque pas. Quasi-invisibles, ils sont fabriqués par des bébés araignées au sortir de leur cocon. Arrimés à l’extrémité de ce filin, ils se laissent porter par le vent pour se disperser et migrer loin de la toile maternelle. Accompagnés de leur précieux passager, ces fibres soyeuses surnommées fils de la vierge peuvent parcourir jusqu’à 1000 kilomètres. Pour s’élancer, la minuscule araignée grimpe sur un promontoire telle qu’une graminée et, face au vent, dévide son fil de soie jusqu’à ce qu’elle soit emportée dans un souffle venté.