Baby boom dans la ruche

Abeille à miel aidant une congénère à sortir d'une alvéole Laurent Geslin / Biosphoto

+ A A -

DISNEYNATURE

En juin, avec le soleil et les journées plus longues, l’activité s’intensifie pour les abeilles. Dans la ruche, c’est même la crise du logement !
 
En effet, les abeilles partent butiner quand la température extérieure atteint les 11 degrés et la reine reprend alors ses pontes.

Si elle est suffisamment active, généralement lorsqu’elle a entre 2 et 3 ans, sa ponte est intense et peut atteindre les 2000 œufs par jour. A ce rythme-là, la colonie va rapidement devenir très populeuse jusqu’à réunir près de 50 000 individus. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les essaimages sont si nombreux à cette époque.
 
Revers de la médaille pour ces travailleuses acharnées: en juin où les abeilles triment beaucoup, ces dernières ne vivent que cinq à six semaines. En opposition, celles qui naissent à l’automne, et dont l’activité est plus réduite, peuvent tenir jusqu’à 6 mois.
 
Source: Un toit pour les abeilles