Un pollinisateur au poil

Bourdon terrestre butinant une fleur de Camélia France Jean-Claude Carton / Biosphoto

+ A A -

DISNEYNATURE

C’est un insecte velu et plutôt imposant qui reste finalement assez peu connu. Appartenant à la famille des Apidae, le bourdon n’est autre qu’une grande abeille sauvage. C’est surtout dès le printemps et pendant l’été, un pollinisateur hors pair.
 
Grâce à son épaisse fourrure poilue, le bourdon se charge en effet de pollen très facilement, lorsqu’il va se nourrir dans les fleurs. Il le répand ensuite au gré des fleurs visitées et joue un rôle essentiel pour la biodiversité.
 
Autre atout : pas frileux du tout, il commence à butiner dès 10 °C, alors que les abeilles ne sortent qu’au-dessus de 15 °C. Il supporte le vent, voire même une petite pluie fine.
 
En France, plus d’une quarantaine d’espèces de bourdons se partagent le territoire. Comme toutes les abeilles, les bourdons femelles et les ouvrières ont un dard, absent chez les mâles, pour se défendre. Pourtant, leur piqûre est extrêmement rare.
 
Source: Ça m’intéresse