Histoire du jour : les jardins ont le bourdon

Un bourdon en train de butiner Russell Cooper / Naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Ce 26 juillet, les lavandes et autres plantes mellifères bruissent du vol incessant de centaines d’insectes en costume rayé. Les bourdons sont de sortie. Mais vous êtes-vous déjà demandés où ils dormaient ? Contrairement aux abeilles domestiques dont les reines sont exclusivement occupées à pondre, la souveraine bourdon édifie le nid et l’approvisionne à ses débuts avant de se consacrer à sa progéniture. Chaque année, après l’hibernation, elle cherche un lieu propice à sa colonie. Selon les espèces, le nid sera souterrain, dans un ancien terrier de mulot ou de musaraigne ou bien à la surface, à l’abri d’une touffe d’herbe ou de broussailles. S’ils sont actifs bien plus longtemps que leurs cousines abeilles, c’est en raison de leur métabolisme, en effet, ils supportent des températures plus fraiches et peuvent sortir dès le lever du jour.