Au Cambodge, les papillons menacés ont désormais un sanctuaire à eux

Un papillon rare ©NPL / Konrad Wothe

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 24 Avril, le Cambodge a décidé de protéger ses papillons, victimes collatérales de la déforestation subie par le pays. Depuis 1973, le WWF estime en effet que le Cambodge a perdu environ un quart de ses forêts. Pour remédier à cela le Banteay Srey Butterfly Centre a pris l’initiative de former des habitants du pays à reconnaitre différentes espèces de papillons dans le but d’enrayer le déclin des plus menacés. Avant de s’envelopper dans leur chrysalide, les œufs de chenilles sont mis à l’abri de tout danger. Ils pourront ainsi se développer tranquillement à l’intérieur du sanctuaire qui leur est dédié. Ce refuge est le plus grand d’Asie du Sud-Est. Véritable havre de paix, plantes verdoyantes et papillons aux couleurs chatoyantes se mêlent, formant ainsi un décor éblouissant aux teintes éclatantes ! Source AFP