Quand les premiers citrons s’éveillent.

papillon citron © Marianne Brouwer / Nature in stock / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Le printemps semble toquer à nos portes. Dans le ciel résonne le concert trompetant des centaines de grues revenant de migration et dans les jardins, de petites tâches jaune citron virevoltent de brin d’herbe en fleur. Les premiers papillons sont de sortie.

Le citron est exceptionnel, avec quelques autres comme les paons du jour, par sa capacité à hiverner, cas rare chez les lépidoptères. Beaucoup passant l’hiver enfouis sous forme d’œufs ou à l’abri d’une chrysalide.

Mais le citron, agrippé à une tige, n’a pas peur de la neige, du givre et du vent et il attend. Il attend le retour du soleil. Le secret de cette prouesse tient dans la fabrication d’un antigel qui le préserve de la morsure du froid là où le paon du jour ou le morio doit se cacher sous des tas des feuilles mortes afin de ne pas pâtir du gel.

ous ces deux petites ailes fragiles se cache donc un formidable résistant, messager d’un printemps qui s’approche à grands pas.