Les incroyables propriétés de la toile d’araignée

Une toile d'araignée © Biosphoto / Jean-Philippe Delobelle

+ A A -

Disneynature

En ce 26 novembre, les toiles d’araignées ornent le paysage brumeux de l’automne. Les petites perles d’eau déposées par la rosée matinale embellissent les fils de soie générés par leurs créatrices. Comme ces toiles sont belles en pleine nature. Elles apparaissent comme la continuité de l’araignée. Elles sont aussi ce qui fascine le plus chez nos amis arachnides.

Outre sa beauté particulière, la toile d’araignée possède de surprenantes propriétés. Pour créer une toile, l’araignée produit – grâce à des glandes spéciales – du fil de soie dont la solidité et l’élasticité sont remarquables. Et tout cela se joue au niveau de l’arrangement des molécules dans les fils ! Si les molécules sont correctement alignées dans un fil, alors la soie qui en résulte aura une résistance proche de l’acier. Dans le cas contraire, si les molécules sont en désordre au sein du fil, alors ce dernier sera très élastique. Sachez qu’un fil peut s’allonger de plusieurs fois sa longueur avant de se casser !

Lors de sa mise en œuvre, l’araignée peut aussi décider des caractéristiques de sa soie. Ainsi, elle va tisser sa toile avec des fils plus ou moins résistants ou élastiques en fonction de ses besoins. Pour réaliser la structure de sa toile, l’araignée produira un fil très solide, tandis qu’elle générera un fil plus dense pour faire un cocon.

La soie d’araignée est encore plus légère que le coton. Si nécessaire, l’araignée peut produire 10 cm de fil par seconde ! Grâce à sa toile, elle va pouvoir capturer ses proies, tels les insectes. Source : Futura science