Des cachalots se hasardent dans les eaux arctiques

cachalot nageant en surface © Reinhard Dirscherl / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

C’est la deuxième fois que des cachalots ont été repérés dans les eaux du grand nord canadien. Après une première occurrence en 2014, plusieurs autres colosses viennent d’être observés aux abords de Pond Inlet, au nord de l’île de Baffin.

C’est au cours d’un suivi des populations de narvals dans la zone que les cachalots ont été repérés. Si de nombreuses espèces de cétacés vivent toute l’année durant dans les eaux glacées de l’Arctique, des bélugas aux baleines boréales, la physiologie et la morphologie du cachalot ne sont  pas adaptées à cette région.

En effet, son corps pesant plus de 57 tonnes tout en rondeurs n’est pas efficace pour briser la glace et naviguer dans le grand nord. De plus, sa tête contient une grande quantité de corps gras, formant le spermaceti. Or, ces graisses figent lorsque les températures sont trop basses.

Leur venue dans ces contrées polaires témoigne du bouleversement des écosystèmes polaires qui se produit avec le réchauffement climatique. Les eaux gagnant plusieurs degrés, des espèces auparavant cantonnées à des latitudes plus douces remontent vers le nord.

Néanmoins, les biologistes craignent que ces mastodontes, manquant de l’expérience de ces régions, ne réussissent pas à repartir à temps et se fassent piéger dans les glaces par l’hiver arrivant
 
Source : The Guardian

Arctique

L'Arctique est la région entourant le pôle Nord de la Terre, à l'intérieur et aux abords du cercle polaire arctique.
VOIR SUR LA CARTE