Calendrier de l’Avent de Dame Nature : la mode hivernale de l’hermine

Une hermine dans la neige ©Biosphoto / Fabien Gréban

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 3 décembre, que se cache-t-il derrière le troisième volet du Calendrier de l’Avent ? Dans un paysage totalement enneigé, les températures frôlent le-7 aujourd’hui en Sibérie. Un petit museau orné de longues moustaches apparait soudainement. Voilà qu’une hermine s’active dans la neige !

Quand les premiers frimas sont là, elle change de tenue et revêt sa fourrure blanche pour être ton sur ton avec le blanc immaculé des terrains enneigés sur lesquels elle gambade. Cela lui permet de passer inaperçu auprès de ses prédateurs. Mais attention, détrompez-vous, toutes les hermines ne deviennent pas blanches l’hiver. La mode du blanc n’est réservée qu’aux individus des hautes altitudes, dont les extrémités de leur queue et de leur museau restent de couleur noire. Plus grande que sa cousine la belette, ce petit mammifère carnassier est spécialiste de la chasse aux campagnols ! Avec son corps longiligne, l’hermine se faufile aisément dans les terriers, même les plus étroits !

À coups de petits bonds furtifs, l’hermine marque la couche de neige d’empreintes regroupées deux par deux. En effet, ses déplacements bondissants impriment ses pattes postérieures dans ses pattes antérieures. Après une apparition furtive, l’hermine s’en va retrouver sa cachette. Elle doit tapisser son terrier afin d’être bien installée pour l’hiver. Laissons-là donc s’affairer…