Calendrier de l’Avent : Pika « chou » craint-il le froid ?

Un pika d'Amérique © Jean-Lou Zimmermann / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

En ce 4 décembre, la neige a déjà enrobé les pentes rocailleuses d’Amérique du Nord, mais les Pikas ne semblent pas être trop perturbés. Survivants de l’âge glaciaire, ces petites boules de poils, cousins des lapins, se sont réfugiés à la fin de la dernière glaciation, il y a une douzaine de milliers d’années, dans les steppes et les hauteurs, en Asie comme en Amérique du Nord.

Habitué au climat froid, le Pika d'Amérique vit donc dans les hautes altitudes. Comme la marmotte, il arpente la montagne, entre les pâturages et les versants de roches. Mais contrairement à elle, le Pika n’hiberne pas. Il est actif tout l’hiver grâce à un organisme particulier lui permettant de conserver sa chaleur corporelle par thermorégulation, et de se maintenir ainsi au chaud.

A l’approche de l’hiver, l’animal s’est empressé de réunir des plantes, des herbes et du foin afin de réaliser un généreux garde-manger caché sous les rochers, dans lequel puiser les prochains mois... 

En plus d’arborer une adorable frimousse, le Pika joue un rôle essentiel pour maintenir l’équilibre de son écosystème. En tant que petit rongeur encore très actif en hiver, il est l’une des principales sources de nourriture pour les carnivores de haute montagne. En tant que fouisseur, le Pika aère les sols et facilite la pénétration/rétention des fortes pluies. Le Pika transforme le paysage en une "éponge" capable de mieux absorber les pluies, ralentissant ainsi l'érosion et le ruissellement, aidant à garnir les nappes phréatiques et stabilisant le niveau des cours d'eau toute l'année, au profit de nombreuses autres espèces.

Etats-Unis

Les Etats-Unis sont un pays situé en Amérique du Nord, entouré par l'océan Atlantique à l'est et l'océan Pacifique à l'ouest, bordé au nord par le Canada et au sud par le Mexique.
VOIR SUR LA CARTE