En été, les premiers petits rhinolophes pointent le bout de leur nez

HORSESHOE BATS ; HORSESHOE BATS © Roger Tidman / Photoshot / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Le petit rhinolophe ne se confond avec aucune autre chauve-souris. C’est d’ailleurs la plus petite espèce d’Europe. On la reconnaît à son appendice nasal en forme de fer à cheval. En été, dès que vient le soir, cette petite chauve-souris vole à la recherche de sa nourriture. Mais ce n’est pas tout, c’est aussi en été que naissent les premiers petits.

Et oui, toutes les femelles rhinolophes se regroupent au mois de mai et forment d’importantes colonies avant la mise bas. Quand vient le mois de juillet, ces dernières donnent la vie à un seul et unique petit. Elles le cajolent l’allaitent pendant plus d’un mois. Durant toute cette période, elles se consacrent à leur nouveau-né. Les femelles s’entraident constamment. Ainsi, lorsque certaines partent chasser, d’autres s’occupent des petits. Il arrive même que certaines mères allaitent les petits d’autres.

Tous les jeunes rhinolophes quittent le cocon maternel à la fin du mois d’août. Très vite, ils cherchent un endroit propice à leur hibernation afin de préparer la saison froide. Ils trouvent souvent refuge au sein de grottes ou dans les greniers de certaines maisons.

Avant de s’endormir pour l’hiver, ces petites chauves-souris se reproduisent. D’ailleurs leur mode de reproduction est particulier. En effet, après la saison des amours qui a lieu au cours de l’automne, les femelles stockent le sperme du mâle dans leurs voies génitales jusqu’à la fin de l’hibernation. Elles déclenchent la fécondation et le développement embryonnaire lorsqu’elles le décident.

Source : Terre Sauvage / biodiversité.wallonie.be