Des chevaux koniks pour prendre soin du delta du Danube

Konik Polski (Equus caballus) dans une plaine inondée par un matin brumeux © Jan Versteeg / Nature in stock / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

D’origine polonaise, le cheval konik est une race rustique, proche cousin du tarpan, un cheval sauvage européen souvent considéré comme l’ancêtre de toutes les races domestiques. Petit et robuste, il est parfois utilisé pour l’attelage ou l’équitation mais aujourd’hui, le konik est surtout devenu un incroyable auxiliaire d’entretien écologique des réserves naturelles.

Aux Pays-Bas, un groupe broute dans la vaste réserve d’Oostvaardersplassen, gardant ouvertes les clairières et autres prairies qui seraient autrement si vite colonisées par les buissons puis petits arbres.

Aujourd’hui, 23 koniks pour le moment en quarantaine s’apprêtent à être relâchés dans la partie ukrainienne du delta du Danube. Les prairies sauvages constituent en effet un écosystème des plus riches mais aussi des plus menacés et l’action des brouteurs tels que le petit cheval s’avère essentielle pour préserver ces milieux.

Pionniers ces chevaux seront suivis par d’autres hardes qui rejoindront les parties croates et bulgares du delta dans le cadre du vaste projet « rewilding Europe ».
 
Source : BBC