Cambodge : Les dauphins d’Irrawaddy repeuplent le Mékong

Un dauphin d’Irrawaddy © Roland Seitre / Minden Pictures / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Similaire au béluga en apparence, génétiquement proche de l’orque, le dauphin d’Irrawaddy est unique en son genre. Ces cétacés portent le nom de la rivière Irrawaddy en Birmanie, mais sont aussi présents près des côtes et dans les estuaires de l'Asie du Sud et du Sud-Est, au Cambodge, ou encore au Bangladesh. Au Cambodge, la population des dauphins d'Irrawaddy, en danger critique d'extinction dans le Mékong, a augmenté pour la première fois en 20 ans.

De 80 en 2015, le nombre de dauphins est passé à 92 en 2017, selon une annonce conjointe du gouvernement cambodgien et du WWF-Cambodge.« Parce que la population de dauphins est un indicateur clé de la santé de la rivière, cette légère augmentation du nombre de dauphins redonne de l’espoir aussi pour la rivière elle-même et les millions de personnes qui en dépendent", a déclaré le directeur du WWF-Cambodge.

L’équipe du WWF note d’autres signes d’amélioration. Plus de dauphins semblent survivre à l'âge adulte, par exemple, et il y a eu une augmentation globale du nombre de jeunes et une baisse globale de la mortalité des dauphins.

Les patrouilles plus efficaces menées par les gardes des rivières et la sensibilisation à la préservation de l’espèce ont porté leurs fruits, a indiqué le WWF. Mais si le dauphin est vénéré au Cambodge, il reste sujet à de nombreuses menaces dans d’autres pays.

Cambodge

Le Cambodge est un pays d'Asie du Sud-Est partageant des frontières communes avec la Thaïlande à l'ouest et au nord-ouest, avec le Laos au nord-est et avec le Viêt Nam à l'est et au sud-est.
VOIR SUR LA CARTE