Au Swaziland, déménagement d’éléphants pour cause de sécheresse

Un éléphant avec sa trompe et ses défenses Michel & Christine Denis-Huot / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Le Swaziland connaît cette année une sécheresse sans équivalent dans l’histoire de ce petit pays enclavé par l’Afrique du Sud. Du fait de ces conditions rendues extrêmes par un épisode El Nino particulièrement intense, les autorités doivent approvisionner le parc national de Hlane en foin afin que les rhinocéros, gnous, buffles et autres herbivores ne meurent pas de faim. Pourtant, nous sommes en pleine saison des pluies et si aucune goutte d’eau ne tombe avant le mois de mai et le début de la saison sèche, le tribut que paiera la faune sera très lourd. Le parc de Kruger voisin a décidé de délocaliser ses rhinocéros blancs afin de les protéger de cette disette. Au Swaziland, une autre solution a été choisie : extraire 18 éléphants du parc de Hlane où ils sont en surpopulation afin de faire baisser la compétition sur les rares ressources herbeuses. Afin d’éviter l’euthanasie, ces éléphants vont être envoyés en jumbo jet dans des zoos américains. Le pays attend désormais les dernières autorisations afin de procéder à cette vaste translocation. Source : The Guardian