Pour que l'éléphant d’Afrique ne disparaisse pas définitivement

Des éléphants dans la savane © NPL/Inaki Relanzon

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 26 mars, au lendemain de la conférence internationale sur le commerce illégal d’espèces sauvages qui s’est tenu au Botswana, l’inquiétude monte au sujet des éléphants d’Afrique. Le constat est alarmant ! En 2013, il restait environ 470 000 individus contre 550 000 en 2006 et au rythme actuel le taux de mortalité dépasse le taux de natalité (la gestation de l’éléphant est de 21 mois)! D’ici 10 à 20 ans, si la tendance ne s’inverse pas, on assistera au déclin de cette espèce. La raison à tout cela ? Le trafic et le commerce illégal de l’ivoire vers l’Asie. On espère que le renforcement des lois et des contrôles décidés lors cette conférence en présence des représentants d’une trentaine de pays portera ses fruits très rapidement. Source : TRAFFIC