En automne, la moufette rayée prépare avec nonchalance son logis hivernal

Les moufettes se préparent pour l'hiver © Shattil & Rozinski / NPL

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 30 novembre, la fin de l’automne approche, et comme bon nombre de petits mammifères de l’hémisphère nord, la moufette rayée anticipe l’arrivée de l’hiver. Mais que fait-elle exactement ? L’heure est à la préparation de la tanière aujourd’hui ! Lentement mais sûrement, elle garnit son petit nid douillet d’herbes et de feuilles, qu’elle  transporte petit à petit  au fond de son petit logis. C’est avec nonchalance qu’elle se trémousse sans se presser dans les herbes près de la forêt automnale. La moufette rayée ne creuse pas forcément son terrier elle-même. La plupart du temps, elle récupère un terrier abandonné ou s’approprie des souches d’arbres

En cette saison, la moufette rayée réalise aussi ses réserves de graisse, elle raffole des fruits de saisons comme les baies et les noix, mais se nourrit également d’herbes, de plantes, de petits invertébrés et de petits rongeurs. Essentiellement nocturne, c’est à la tombée de la nuit qu’elle se met en chasse.

D’ordinaire solitaire, elle l’est beaucoup moins l’hiver lorsqu’il s’agit de se trouver dans le terrier collectif, dans lequel elle passera la majeure partie de cette saison. Contrairement à la marmotte, la moufette n’hiberne pas, elle ralentit simplement son activité. Elle se repose et laisse passer l’hiver avant le retour des beaux jours ! Elle préfère se blottir contre ses petits compagnons dans un terrier parfaitement aménagé. La moufette sortira de son terrier à partir de la fin du mois de février, afin de s’accoupler.

Originaire d’Amérique du Nord, où l’on retrouve également la moufette à capuchon qui possède une très longue queue, et la moufette tachetée, beaucoup plus petite, elle  est souvent confondue avec son cousin le putois. Mais  notre moufette a un pelage noir et blanc, alors que le putois est brun.

C’est avec prudence que nous avons décidé de vous parler de cette petite Fleur aujourd’hui. Avec prudence oui, car le meilleur ami de Bambi et Panpan possède un moyen de défense terriblement efficace ! En effet, lorsque la moufette se sent menacée elle se retourne, fait le gros dos et projette un jet de liquide qui peut atteindre 6 mètres dans la direction de l’adversaire ! Ce jet est très redouté car l’odeur est forte et très tenace !