En mars, le lièvre est amoureux !

Lièvre brun mâle courant après une femelle au printemps © Frédéric Desmette / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Quand vient le mois de mars, dans l’aube du matin, le lièvre sort de son gîte et part à la recherche de sa dulcinée. D’ordinaire très méfiant, lorsque sonne la saison des amours, le lièvre oublie le danger. Il bondit à travers les plaines et les champs des campagnes françaises pour trouver sa belle !

Saviez-vous qu’on appelle un lièvre mâle reproducteur « le bouquin » ?

Et oui, le mois de mars est pour le lièvre le moment de « bouquiner ». Il ne lit pas de livres non, de jour comme de nuit, le bouquin cherche l’âme sœur. Bien entendu, il n’est pas le seul. Des combats des plus violents se déroulent entre les mâles sous les yeux d’une femelle. Une fois les altercations terminées, celle-ci les teste une nouvelle fois. Elle s’échappe à toute vitesse et les mâles se lancent à sa poursuite. Le plus rapide est le vainqueur de cette course d’endurance. La parade amoureuse commence alors. Une danse plutôt surprenante débute entre le mâle et la femelle. Chacun se dresse sur ses pattes arrière et pédale dans le vide pour impressionner l’autre. Cette chorégraphie des plus impressionnantes peut durer plusieurs minutes. Elle ne s’arrête qu’une fois que la femelle accepte de s’accoupler.