En Tanzanie, les gnous fêtent l’arrivée de leurs petits

Un gnou et son petit © Denis-Huot / naturepl.com

+ A A -

Disneynature

Le Parc National du Serengeti est la réserve la plus impressionnante de Tanzanie, à la fois pour ses paysages spectaculaires mais aussi pour ses extraordinaires scènes de migration. En cette période de l’année, les vastes plaines du parc accueillent des millions de gnous venus dévorer l’herbe abondante dans la région pendant la saison des pluies.
Difficile de passer à côté de ce curieux mammifère à la silhouette si caractéristique. Son corps maigre en zébu et ses pattes fines semblant trembler à chaque pas contrastent avec sa tête massive, ses cornes recourbées et sa crinières de lion.
 
Dans le Serengeti, le mois de février est marqué par la naissance des petits gnous. En seulement 3 semaines, pouvant s’étendre jusqu’à début mars, ce sont près de 8000 nouveaux nés par jour qui pointent le bout de leur nez. Madame accouche d'un seul petit, sous l’œil intéressé des hyènes, chacals et autres prédateurs rôdant non loin du troupeau. Heureusement, le petit gnou peut se mettre debout et marcher puis galoper au bout de seulement trois à six minutes ! Un atout de taille, quand on est l’objet de tant de convoitises...

Bientôt, aux côtés de sa mère et de millions de gnous, il parcourra des milliers de kilomètres, direction le Kenya ! Le début d’une des migrations les plus impressionnantes du règne animal.

Tanzanie

La Tanzanie est un pays d'Afrique de l'Est situé en bordure de l'océan Indien, dans la partie tropicale de l'Hémisphère sud.
VOIR SUR LA CARTE