La maternité du hérisson

Un hérisson et son bébé © Jane Burton / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

A l’abri d’un tas de bois, d’une souche ou d’une garenne abandonnée, la maman hérisson vient de donner naissance à une demi-douzaine de petits, les premiers de l’année et ces naissances s’étaleront jusqu’en septembre. Les yeux encore clos, leur corps n’est pas encore couvert de piquants, histoire de rendre la mise bas plus aisée ! Leurs premiers poils, blancs et translucide vont petit à petit se colorer et se rigidifier pour recouvrir le corps du petit insectivore d’une armure qui le protègera de l’essentiel de ses prédateurs. Dès la 36ème heure, ces piquants deviennent foncés sauf en leur extrémité. Le mammifère devra attendre onze jours pour se mettre en boule comme ses parents et quittera son nid douillet à l’âge de 22 jours. En attendant, les bébés hérissons sont blottis dans leur tanière, tétant le riche lait maternel tout le jour durant et, à la nuit tombée, ils resteront seuls tandis que leur mère partira en quête de nourriture. Autrefois très commun en Europe, le hérisson connaît depuis quelques années un déclin notamment en Angleterre comme le montre une nouvelle étude. Heureusement, celui-ci est plus modéré que prévu. Les accidents de la route et la disparition des bocages, son habitat de prédilection, comptent parmi les principales raisons de ce déclin. Source : European Journal of Wildlife Research