Histoire du jour : En hiver, isolation totale pour le chamois

Un chamois glisse dans la neige © Olivier Born / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 1er février, un chamois s’aventure sur une pente enneigée du Parc national de la Vanoise. Ce n’est certainement pas l’épaisse couche de poudreuse sur son chemin qui fera trembler le chamois en hiver. Sa fourrure hivernale très dense est composée d’un duvet aux poils fins enchevêtrés les uns aux autres sur lequel reposent des poils plus longs et très épais. Grâce à ce manteau d’hiver qu’il arbore depuis l’automne, le chamois peut affronter la neige et le froid ! En plus, sa couleur s’est assombrie pour absorber les rayons du soleil et lui permet de mieux se réchauffer. Cette fourrure confère au chamois une protection totalement isolante !

Parfaitement adapté à la vie en altitude, le chamois regagne aujourd’hui les versants raides orientés sud afin d’y trouver la nourriture dont il a besoin. En effet, le Soleil frappe de plein fouet le sol de ces pentes abruptes, faisant fondre la neige. Il y a donc moins de neige à gratter pour se nourrir ! Quel bonheur ! Car avec la rigueur de l’hiver, il faut s’activer toute la journée pour trouver suffisamment de nourriture… Source : La grande faune de montagnes