Histoire du jour : L’antilope du Tibet, équipée pour l’hiver

Une antilope du TIbet © XI ZHINONG / NPL

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 19 janvier, c’est au cœur du plus haut et du plus reculé plateau au monde que nous avons rendez-vous. Sur le plateau tibétain, au cœur de l’Asie, ne pas se faire remarquer est le mot d’ordre pour celui que l’on nomme « chiru ». Espèce en danger, l’antilope du Tibet a très longtemps été chassée pour sa fourrure et plus particulièrement son duvet (appelé « shahtoush »), utilisé pour le tissage de châles de luxe. Fin, soyeux, et incroyablement chaud, son pelage la protège des rudes conditions himalayennes. C’est qu’il faut être équipé pour survivre jusqu’à 5 000 mètres d’altitude avec des températures pouvant avoisiner les – 30 °C ! En hiver, les antilopes se reposent dans des cavités rocheuses ou des dépressions creusées dans le sol, leur offrant  ainsi une protection contre les vents de montagne. Facilement identifiable, seul le mâle porte des cornes ; noires, qui peuvent atteindre 70 centimètres de longueur ! Source UICN et WWF