Il faut sauver le grand hamster alsacien

Un hamster alsacien © Grzegorz Lesniewski / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Les hamsters ne vivent pas uniquement dans des cages, tournoyant sans fin dans une roue. Ce sont avant tout des animaux sauvages tel le grand hamster d’Europe dont l’une des dernières populations survit en France, en Alsace. Surnommé autrefois la marmotte de Strasbourg, le rongeur d’une trentaine de centimètres pour 200 à 500 grammes a failli disparaître sans la mobilisation des scientifiques et associations de protection de la nature. Classé comme nuisible par le passé il a non seulement été chassé à outrance mais a pâti des monocultures de maïs réduisant son habitat de prédilection, les champs de légumineuses ou de céréales, comme peau de chagrin. Aujourd’hui, cet ancien habitant des steppes et prairies sauvages, passant plus de 90% de son temps dans son réseau de galeries souterraines, semble pouvoir compter sur le soutien du gouvernement avec de nouvelles mesures mises en place dès le début 2017 par le secrétariat d’état chargé de la biodiversité. Protégé depuis 1993, il subsiste désormais 800 grands hamsters sur notre territoire, les autres populations de ce discret rongeur étant localisées en Europe centrale et en Asie.

Source : francetvinfo