l’automne rime avec saison des amours pour le wapiti

Un wapiti devant des montagnes © Biosphoto / Mark Raycroft / Minden Pictures

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 5 novembre, en Amérique du Nord, le brame du wapiti retentit encore en lisière de forêt. Comme pour le cerf, c’est la saison des amours ! Il pousse ses rugissements rauques et puissants, résonnant à des kilomètres à la ronde, pour établir sa domination.

Pour s’affirmer en grand patron, le mâle dominant entre en conflit avec ses rivaux et doit se battre avec ses bois majestueux. Il protège ainsi ce qui lui appartient : son harem de femelles. Mais la concurrence est rude, les jeunes mâles pleins de vie tentent leur chance ! Le mâle dominant  s’engage alors dans des joutes étincelantes pour rester maître de son territoire…

Le pelage du wapiti varie avec les saisons. En automne, son  pelage gris-brun s’épaissit afin de se protéger du froid hivernal. Ce même froid qui le fait quitter les altitudes pour rejoindre les plaines boisées, fuyant les bourrasques de vents, à la recherche de feuilles et d’écorces d’arbres à manger. Ce grand cervidé est des plus impressionnants. Plus gros que le cerf, le wapiti peut peser plus de 300 kilos ! Il vit principalement au nord-ouest des États-Unis  et au Canada, mais on le trouve également au nord-est de la Sibérie ! D’ailleurs, son nom si original vient d’un dialecte d’Amérique du nord et signifie « croupion blanc », caractéristique étonnante de l’animal.