Le chat des sables de retour aux Emirats Arabes Unis

Un chat des sables © Edwin Giesbers / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

C’est l’un des félins les plus discrets, les plus rares aussi avec seulement 250 individus dans le désert arabique et très peu de données dans le reste de son aire de répartition. Ce chat lilliputien, pesant entre 1,5 et 3,5 kilos, vit dans les zones arides et se contente des liquides contenus dans sa nourriture, petits rongeurs, oiseaux et reptiles. Grâce à des pièges photographiques placés dans la zone protégée de Baynounah, celui que personne n’avait vu depuis 2005 a enfin été aperçu et photographié. Les spécialistes ont identifié trois individus sur les clichés, un mâle et deux femelle. Des documents exceptionnels étant donné le peu d’information concernant cette espèce. D’autres pièges ont été placés ainsi que des appâts pour attirer les félins, une stratégie qui permettra d’apprendre à mieux connaître les habitudes du petit chat couleur sable et à terme de mettre en place une stratégie efficace de protection de l’espèce classée sur la liste rouge de l’IUCN dont les effectifs affichent un inquiétant déclin. Source : Sciences & Avenir