Le retour progressif du campagnol amphibie

un campagnol amphibie © Luis Casiano / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 21 avril, bonne nouvelle : le nombre et la répartition des contacts des campagnols amphibie ne fait qu’augmenter sur les marais appartenant à la LPO, en Charente-Maritime. D’une seule donnée en 2011, l’association a relevé 8 localisations différentes en 2015 !

Ce petit rongeur d’environ 30 cm, se reconnaît à son corps arrondi, son pelage brun épais et ses toutes petites oreilles. Le campagnol dit « aquatique », fréquente les cours d’eau, étangs ou marais en France, en Espagne et au Portugal. De jour comme de nuit, il s’active pour se construire un terrier dans les berges et part en quête de joncs, roseaux ou graminées, qui constituent son repas !

Ces dernières décennies, la population de campagnols amphibies a connu une phase de déclin préoccupante, due notamment à la dégradation de son habitat, au piégeage ou aux campagnes d’empoisonnement. Mais aujourd’hui, bonne nouvelle, les indicateurs de présence à la hausse semblent indiquer une recolonisation progressive de ses anciens territoires !

Source : L'Oiseau Mag, la revue nature de la LPO - Printemps 2016