Une nouvelle étude nous apprend que le loup fait preuve d’empathie

Un loup blanc ©Biosphoto / Tom & Pat Leeson

+ A A -

Disneynature

Le loup connait la « contagion du bâillement » ce qui est une preuve d’empathie. Une équipe de scientifique a observé une meute de 12 loups en captivité, dans le zoo de Tama à Tokyo, pendant 5 mois. L’étude d’aujourd’hui déclare que le canidé a tendance à bailler si un  membre de sa meute vient de le faire. Ce phénomène est d’autant plus présent suivant la force du lien qui unit deux loups. "Ces résultats suggèrent que la contagion des bâillements est un trait ancestral commun à d'autres mammifères. Et cette aptitude révèle une connexion émotionnelle entre les individus" précise Teresa Romero, chercheuse à l'université de Tokyo.

Source : AFP