Le Palatinat s’apprête à accueillir une vingtaine de lynx

Un lynx en hiver © Juan-Carlos Muñoz / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

A l’instar des autres grands prédateurs, le lynx a quasiment disparu d’Europe occidentale suite à un braconnage intense au 19ème siècle, l’espèce étant alors considérée comme nuisible. Ce 7 février, les spécialistes s‘apprêtent à capturer une vingtaine de cet élégant félin dans les Carpates où l’espèce gambade encore dans les vastes forêts. Après les avoir vaccinés et affublés de collier GPS, ils seront relâchés dans la forêt du palatinat en Allemagne. Cette réintroduction, menée par la Fondation nature et environnement de Rhénanie-Palatinat, avec le soutien du parc naturel régional des Vosges du nord vise à établir une population viable d’une cinquantaine d’individus d’ici six ans sur une zone d’environ 30000 km2 s’étendant jusqu’aux Vosges voisines. D’autres réintroductions menées dans les années 1970 ont déjà permis le rétablissement d’une petite population dans les Vosges et le Jura et ces nouveaux individus permettront des échanges et un brassage génétique cruciaux pour la survie à long terme de l’espèce. Contrairement à certaines croyances, le lynx ne représente aucun danger pour l’homme et s’attaque très peu au bétail. Le relâcher devrait avoir lieu début mars si tout se passe bien. Source : Le républicain Lorrain