Un lit douillet pour les marmottes

Une marmotte dans les Alpes © Biosphoto / Thomas Selig

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 18 septembre, les températures ont chuté et la fin de l’été se ressent dans les hauteurs des montagnes… A plus de 1 000 mètres d’altitude, les nuits sont de plus en plus froides! Pour la marmotte, l’heure est venue de préparer son nid car son hibernation en dépend ! Doucement, elle s’active dans les herbes. La gueule remplie de touffes d’herbe séchée, elle monte et descend dans la galerie, entassant ce précieux foin au fond du dortoir collectif. Grâce à sa remarquable agilité, cette adorable boule de poils confectionne avec brio un lit épais et moelleux, dans lequel elle se blottira tout l’hiver. Le moment venu, les marmottes boucheront l’entrée du terrier avec de la terre, des pierres, des poils et du foin. Le terrier peut aller jusqu’à des dizaines de mètres de profondeur. Quel travail d’endurance pour la marmotte!