L'orque part à la chasse vers le Nord !

Orques (Orcinus orca), chassant des harengs, Andenes, île d'Andøya, océan Atlantique Nord, Norvège. © Franco Banfi / Biosphoto

+ A A -

Disneynature


L’orque, ce super prédateur de l’Océan, est en quête d’un de ses mets favoris, le hareng. Pour le trouver, ce mammifère marin est obligé de migrer toujours plus au nord de la Norvège. En effet, pour se reproduire, le hareng cherche des eaux à une température au-dessous de 3°C. Ce qu’il trouve plus aisément dans l’extrême nord de la Norvège. C’est pourquoi, depuis quelques temps, les eaux claires, tranquilles et surtout remplies de hareng de Reisafjorden sont devenues le jardin d’hiver d’une population locale d’orques.
 
Vous l’aurez compris, la migration de ce gros mammifère marin se fait souvent en fonction de sa nourriture. Le schéma des déplacements saisonniers de cet animal est peu connu car il existe deux types d’orques. L’orque dit océanique est nomade et en perpétuel mouvement alors que l’orque dit résident revient chaque année dans la même zone pendant la période de mise bas. On les différencie par leurs coloris, leur masse corporelle et la taille de leur aileron dorsal. L’orque est présente dans toutes les mers et océans du globe mais préfère tout de même les eaux côtières tempérées froides telles que celle du Japon, de l’Alaska ou encore de la Norvège.
Source : arte.tv