Dans les Pyrénées, les ours sortent de leur tanière

Deux ours bruns © Olivier Gutfreund / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Après de longs mois passés bien au chaud dans leur tanière, les ours sont de sortie dans les Pyrénées. L’association Pays de l’Ours-Adet a réuni plusieurs témoignages confirmant la fin de la période d’hivernation des ours sur le versant français et catalan. En tout, « 43 ours ont été détectés dans les Pyrénées dont 25 sur le versant catalan », rapporte France 3 régions.

Une caméra automatique a enregistré les images d’une femelle ours et ses oursons sur le versant catalan des Pyrénées, dans le Parc Naturel de l’Alt Pirineu, le 26 mars dernier.

Mais alors, comment ces grands mammifères ont-ils supporté la saison froide ? Pour les ours, il vaut mieux parler de repos hivernal que d’hibernation. Durant cinq à six mois, ils ne mangent pas, ils ne boivent pas et ne font pas non plus leurs besoins, pour limiter leurs dépenses énergétiques. Leur rythme cardiaque diminue, leur température corporelle baisse de quelques degrés, mais ils gardent l’œil ouvert en cas de danger. Ils peuvent d’ailleurs s’accorder quelques sorties près de la tanière. Tout au long de l’hiver, ils puisent dans leurs réserves de graisse accumulées durant l’automne, et au printemps, les voilà prêt à gambader à la sortie de la tanière. Ils perdent donc du poids, mais conservent toute leur masse musculaire. Un phénomène extraordinaire qui fascine les scientifiques !

Les images d’une femelle ours et ses oursons le 26 mars 2018