En Alaska, les ours polaires gagnent une bataille face au pétrole !

Un ours polaire et ses petits © Minden Pictures / Matthias Breiter / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Une fois n’est pas coutume, les géants pétroliers ont perdu le combat face aux ours polaire et à la biodiversité arctique. En effet, la cour d’appel de l’ouest des Etats-Unis  vient d’accorder 500.000 km2 de toundra située en Alaska pour créer une zone protégée, comme le souhaitaient les scientifiques. Cette région était menacée par l’exploration et l’extraction pétrolières mais les industriels ont fait l’erreur d’omettre dans leur dossier de déclarer la présence d’espèces protégées telles que l’ours polaire dans la zone. Un oubli qui leur a coûté leur permis d’exploitation. Cette région, désormais protégée, est d’importance cruciale car, très vaste, elle abrite une importante surface de banquise mais, c’est aussi l’un des lieux de prédilection des femelles ours polaire pour mettre bas. L’établissement de la réserve prend par ailleurs en compte les modifications à venir du paysages liées au réchauffement climatique et y ont été inclus un maximum de territoires qui servirons alors de refuge aux grands plantigrades. Source : Sciences & Avenir