Histoire du jour : À Bornéo, petit goûté sucré pour l’ours des cocotiers

Un ours des cocotiers © Edwin Giesbers / NPL

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 25 février, alors que l’hiver se fait ressentir dans nos régions, l’ours des cocotiers se languit sous le soleil de plomb en Malaisie ! Avec ses 1,20 m de longueur, il est le plus petit des ours. Dans la forêt humide, il adore escalader les troncs des grands arbres jusqu’aux sommets ! Là, il y construit son nid et aime se prélasser sous la chaleur tropicale. D’ailleurs c’est dans les arbres que l’ours des cocotiers trouve de quoi se nourrir : les cœurs tendres des noix de cocos dont il casse la coque avec ses puissantes mâchoires  et la sève de l’arbre qu’il extrait grâce à ses longues griffes ! Ce n’est pas étonnant qu’il soit appelé ainsi ! Il complète son régime avec des petits rongeurs, quelques insectes, un peu de termites et des fruits en guise d’accompagnement. Avec un peu de chance, et surtout grâce à son odorat très développé, l’ours profite de son dessert favori : du miel qu’il extrait des nids d’abeilles grâce à sa longue langue pouvant mesurer jusqu’à 25 cm de long ! Si bien qu’il se fait surnommé l’ours à miel ! Ce gourmand nous fait penser à son cousin l’ours lippu du Sri Lanka, lui aussi accro à la substance délicieusement sucrée !