l’ours, la fourmi, le membracide et la bigelovie jaune

L'ours se régalant de fleurs Donald M. Jones / Minden Pictures / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

L’ours est un omnivore qui avale au quotidien une importante assiettée de végétaux parfois accompagnée de poissons, mammifères ou oiseaux. Le plantigrade se délecte aussi de fourmis à l’instar de l’ours noir américain. Ce qui n’est pas sans incidence sur l'écosystème comme le détaille une étude publiée fin janvier. Lorsque l’ours se sert dans une fourmilière, la bigelovie jaune, un arbuste, devient florissante. En temps normal, les fourmis protègent un membracide (un insecte suceur de sève) des attaques de prédateurs tels des coléoptères.  Moins de fourmis équivalent à moins de membracides sur la bigelovie qui peut alors utiliser sa sève pour produire de nouvelles tiges et feuilles ! Or, les ours fouillent de plus en plus dans les poubelles pour se nourrir de déchets, mettant en péril le délicat équilibre avec la bigelovie. Source : Ecology Letters