Sorita et Claverina s’apprêtent à gagner leur tanière pour l'hiver

Ours brun (Ursus arctos) en contre-jour la nuit, Finlande © Gil Gautier / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Introduites dans le Béarn en octobre dernier, Sorita et Claverina, deux femelles ourses s’apprêtent à entrer dans une tanière afin de s’endormir jusqu’au printemps.

Parce que les températures ont été beaucoup plus douces que d’ordinaire, leur hivernation a été retardée et elles sont restées actives jusqu’ici.

Ces ourses de 5 ans auraient déjà parcouru environ 500 kilomètres chacune, explorant pleinement leur nouvel environnement et elles se portent bien.

Contrairement aux marmottes ou aux hérissons, l’ours n’hiberne pas c’est-à-dire qu’il n’entre pas dans un état de léthargie profonde au cours duquel les températures du corps chutent de manière spectaculaire. Ils s’endorment sur des périodes plus courtes et avec des modifications physiologiques moindres, lorsque les conditions sont les plus rudes ou lorsque la nourriture vient à manquer. C’est à l’abri de la tanière que les femelles donneront, durant cette période, naissance aux oursons. Rendez-vous donc au printemps pour retrouver Sorita et Claverina !
 
Source : Ferus & Sciences & Avenir