Sur la banquise, l'heure est à l'amour

Ours polaire (Ursus maritimus), mâle et femelle en période de rut, Ranua Wildlife Park, Finlande © Vince Burton / NiS / Minden Pictures / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Au mois d’avril, sur la banquise au nord du Groenland, la femelle ourse polaire sort de sa tanière. Après avoir élevé ses petits pendant plus de deux ans, ils se séparent. D’ordinaire solitaire, quand vient la saison des amours, celle-ci part à la recherche d’un nouvel amour. Elle n’hésite pas à marquer son passage pour qu’un mâle la trouve. Et c’est d’ailleurs ce qui se passe ! Plusieurs mâles ours polaires sentent l’odeur de la femelle et partent à sa recherche.

La saison des amours peut être très violente. Souvent, plusieurs mâles souhaitent séduire la même femelle et des combats plutôt féroces ont lieu. Chaque ours veut intimider son rival et surtout impressionner sa belle. Bien entendu, la femelle choisit le plus fort et le plus vigoureux. Ils partent ensemble pour vivre pleinement leur amour.  Mais tout cela est de courte durée. Très vite, l’ourse chasse le mâle et reprend sa vie solitaire.

Pendant l’été, l’ourse se prépare à l’arrivée de ses petits. Elle se nourrit et prend des forces pour pouvoir subvenir aux besoins de ses oursons pendant la saison froide. La femelle doit atteindre une certaine masse corporelle pour pouvoir donner la vie.

C’est en octobre, quand tombent les premiers flocons, que l’ourse choisit une tanière. C’est ici qu’elle passera l’hiver et donnera la vie à ses deux petits.

Source : Futura Planète