Le mystère se lève sur la vie des grands pandas.

Des oreilles de panda Edwin Giesbers / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

L’animal est célèbre. Pourtant, son comportement en milieu sauvage reste très mystérieux. Et pour cause, le panda est discret. Seule solution, le suivi à distance. Mais le gouvernement chinois avait toujours refusé l’utilisation de colliers radio-émetteur. En 2010, tout a changé et 4 femelles et un mâle ont pu être équipés et suivis deux ans durant. Les résultats qui viennent d’être analysés ont révélé quelques surprises. Notamment le fait que le panda, à la solide réputation de solitaire aimait la compagnie ; trois des femelles ayant passé plusieurs semaines en compagnie les unes des autres. Par ailleurs, dans la forêt, le panda ne possède pas un mais 20 à 30 petits territoires qu’il défend et où il retourne régulièrement pour se nourrir du bambou qu’il a laissé plusieurs mois durant se régénérer. Source : ScienceDaily