Le cri du cœur du jeune phoque commun

Un bébé phoque © Roger Powell / NPL

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 24 mai, c’est le temps des naissances chez les phoques communs ! Ce mammifère, reconnaissable à son corps gris, parsemé de tâches plus sombres, à sa tête ronde et à ses narines retroussées, fréquente toute l’année l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent, à l’est du Canada. Le jeune phoque né sur la terre ferme, est capable dès les premières heures de nager en apnée, et de pousser ses premiers cris ! Ces rugissements, pris pour des cris de détresse par les habitants, sont en fait tout à fait naturels…

Durant la période d’allaitement, qui dure un mois, les mères s’éloignent momentanément de leur petit, pour aller s’alimenter en mer… Le jeune phoque, resté seul, manifeste alors son inquiétude par des cris ! Mais les passants, croyant les secourir, tentent de les remettre à l’eau, ce qui accroît la détresse de l’animal et peut pousser sa mère à l’abandonner… Selon, Jean-François Gosselin, qui étudie les phoques depuis plus de 25 ans, laisser ces animaux tranquilles « est la meilleure façon de maximiser leur chance de survie ».

Sources : Le Devoir, Métro