Plongée au cœur de l’intimité du « fantôme de la montagne »

Une panthère des neiges dans la montagne Panthera/Kaiberen/NCMRD/SAEF/NAS/UW/SU

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Elles ne sont plus que 4500 à 10000 panthères des neiges, réparties entre 12 pays d’Asie centrale, des Tien Shan jusqu’à l’Himalaya. Certains pays ont vu les effectifs de ce grand prédateur des cimes chuter de 50 à 80% comme au Kirghizstan, où vivait autrefois la plus importante population de panthères. Si le braconnage pour la fourrure est l’une des principales menaces pesant sur la survie du grand félin, sa protection se heurte à un écueil de taille. L’animal est discret. Il est si secret que les scientifiques ne savent que très peu de choses sur ses habitudes. Comment protéger une espèce dont on ne connaît rien ou presque sur ses déplacements, ses relations sociales et ses habitudes de chasse ? Aussi, la mise en place d’un collier émetteur avec GPS intégré sur une femelle au Kirghizistan offre un vrai espoir pour la panthère. Les chercheurs, ainsi que l’ONG Panthera à l’origine de ce projet (en collaboration avec les autorités kirghizes et plusieurs universités et centres de recherche) attendent désormais avec impatience les premières données que leur fournira cette femelle. Source : Panthera, the global wild cat conservation organization