Exode rural chez les renards anglais

renard dans la ville de Bristol © Sam Hobson / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

En 20 ans, leur effectif a quadruplé et ils sont désormais 150 000 citadins, soit un renard pour 300 habitants humains. Pourtant, dans les campagnes, leur nombre décline. C’est à Bournemouth que les renards roux sont les plus nombreux, une ville particulièrement riche en jardins et en espaces vert, suivie par les villes de Londres et de Bristol comme le montre une étude qui a recensé durant plusieurs années les canidés roux.
Pour certains chercheurs, ce ne serait pas tant un exode rural qui expliquerait ce résultat mais le fait que les humains empiètent de plus en plus sur les campagnes. Les renards, autrefois campagnards deviennent donc urbains, par la force de choses avec la métamorphose de leur environnement. De plus, ils trouvent de la nourriture en abondance et sans trop de difficultés. Dans les poubelles bien évidemment mais les rats ou les souris, très abondants, font également leur bonheur.
Source : The Guardian