La longue apnée du rat-taupe nu

rat-taupe nu dans une galerie souterraine © Neil Bromhall / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

C’est un mammifère des plus étrange et à de multiples titres. Il est nu, aveugle, vit au sein d’un immense réseau de galeries souterraines dans le désert sud-africain mais qui plus, est, s’organise autour d’un système social semblable à celui des abeilles ou des fourmis. Une reine, la seule à pouvoir se reproduire, est entourée d’ouvrières et de soldats. Désormais, le rat-taupe nu peut ajouter une caractéristique à son extraordinaire CV. Il peut survivre 18 minutes sans oxygène et sans aucune séquelle.
Et dans un environnement pauvre en oxygène où un humain ne résisterait pas plus de quelques minutes, le rongeur résiste au moins cinq heures. Il cesse de se mouvoir, sa respiration, son rythme cardiaque ralentissent et il puise dans ses réserves de fructose pour compenser ce manque et fabriquer l’énergie nécessaire à la survie de ses organes essentiels comme le cœur et le cerveau. Ce mécanisme de survie à base de sucre n’est connu que chez les végétaux. Une découverte qui pourrait ouvrir la voie à de nouveaux traitements des victimes d’accidents vasculaires cérébral.
Source: NatGeo