Au Costa Rica, des singes changent de couleur

singe hurleur au Costa Rica © Ismael Galván

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Habituellement d’un noir profond, la couleur du pelage de certains singes hurleurs vivant au Costa Rica est en train de virer au jaune citron aux extrémités des pattes et de la queue. En 2013, ils étaient douze à afficher cet étrange pelage tacheté et ils sont désormais 21. Deux d’entre eux ne sont plus bicolores mais totalement jaunes. Comment expliquer ce changement ?

Les chercheurs ont analysé les poils de ces individus et ont constaté un changement dans la production d’un certain type de mélanine, un pigment responsable de la coloration du pelage. Ces singes bicolores vivent tous à proximité de cultures intensives et notamment de banane, de palmiers à huile et d’ananas dans lesquelles sont utilisés des pesticides à base de sulfures. Or, une exposition accrue à ces derniers favorise la synthèse dans les cellules de phéomélanine, le dérivé de la mélanine responsable de cette coloration jaune.

En attendant d’autres analyses, les chercheurs tirent la sonnette d’alarme d’autant que le Costa Rica figure parmi les plus gros utilisateurs de pesticides avec près de 30 kilos par hectare. 
 
Source : Mammalian Biology