Histoire du jour : Un espoir pour le singe le plus rare du monde

Un gibbon de Hainan dans les les arbres Shibai Xiao / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Les gibbons de Hainan ne comptaient jusque récemment que 25 individus. Un chiffre si faible que l’espèce a décroché le titre de primate le plus rare du monde. Ce gibbon vit dans les forêts tropicales de l’île chinoise de Hainan et, si on dénombrait autrefois plus de 2000 individus, la déforestation et la chasse ont bien failli avoir raison de cette espèce. Mais, mi 2015, le nombre d’individus a fait un bond spectaculaire de 12 % avec la découverte d’une nouvelle famille composée d’un couple et de son jeune. Les gibbons comptent parmi les rares primates à vivre en couples et à rester fidèles à leur partenaire toute leur vie durant. C’est une formidable nouvelle pour l’espèce et en ce début 2016, l’équipe de la ZSL (Zoological Society of London) caresse l’espoir de découvrir d’autres individus lors des prochaines missions sur place. Source : ZSL