Les bonobos chassent et partagent leur steak comme les chimpanzés

Bonobo (Pan paniscus). Nord de la Province de Bandundu. République Démocratique du Congo (RDC © Cyril Ruoso / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Longtemps, ils furent qualifiés de singes hippies vivant au rythme de ‘faites l’amour pas la guerre’ se nourrissant quasi exclusivement de végétaux. Pourtant, jour après jour, les bonobos nous révèlent bien des surprises.

D’une part, la violence n’est pas exclue dans ces sociétés de grands singes, qui n’hésitent pas à s’agresser les uns les autres contrairement à l’image qui leur colle à la peau. De plus, ils chassent.

Au menu, de petites antilopes notamment – leur met préféré - mais aussi des singes, des oiseaux et des damans. Contrairement à leurs cousins chimpanzés communs, ici, ce ne sont pas les mâles qui gèrent avec une poigne de fer la distribution du festin carné mais les femelles et gare à ceux qui ne respecteraient pas les règles.

Ces nouvelles données, collectées dans la forêt de Lomako, montrent également que les bonobos ne consomment pas de la viande de manière occasionnelle mais aussi fréquemment que les chimpanzés.
 
Source :  Folia Primatologica