Quand les macaques des Célèbes et les drongos s’entraident.

portrait de macaque nègre © Theo Allofs / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

A Sulawesi, au cœur de la forêt de l’une des nombreuses îles de l’archipel indonésien, vivent des macaques couleur ébène. Ces primates ont tissé des liens privilégiés avec un petit oiseau, couleur de jais, le drongo.

Lorsque ces singes se déplacent en groupe dans le sous-bois, ils sont rarement silencieux. Le brouhaha occasionné par la troupe et leurs incursions dans les arbres chassent les nombreuses et bruyantes cigales des troncs d’arbres sur lesquels elles se fondent.

Ces mets de choix, difficiles à trouver autrement tant ils sont mimétiques et donc invisibles, sont aussitôt happés par les drongos qui suivent les macaques à la trace.

Un tel service gastronomique mérite récompense et les oiseaux signalent de leur voix haut perchée, tout danger aux macaques occupés à batifoler parmi les lianes et les fourrés de l’épaisse forêt. Un partenariat gagnant, gagnant.