Un tamarin pinché égaré en Seine Saint Denis !

Tamarin pinché (Saguinus oedipus) sur un tronc, Nord Colombie © Suzi Eszterhas / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

La police de Romainville a fait une découverte plutôt étonnante ! Un petit singe tamarin pinché a été retrouvé dans un immeuble de la ville, situation plutôt étrange pour un animal endémique de Colombie ! Personne ne sait vraiment comment il est arrivé là…

D’ailleurs connaissez-vous ce petit singe ?

De petite taille le tamarin pinché vit dans les forêts au Nord-Ouest de la Colombie. Très facilement reconnaissable, grâce à sa longue crinière blanche qui trône sur sa tête et tombe sur ses épaules, il se balance de branche en branche et ne touche que très rarement le sol. Il possède une longue queue qui lui permet d’être stable et de sauter d’un arbre à un autre. Il vit au sein de groupes régis par un couple dominant qui est le seul à donner la vie à tous les membres. Ils sont monogames. De plus, la femelle ne supporte pas qu’on lui vole la vedette et n’hésite pas à bannir toute femelle qui tente de lui prendre sa place même s’il s’agit de sa fille ! Les naissances ont lieu entre avril et juillet, période à laquelle il est plus facile pour les parents et le groupe de trouver de quoi nourrir les nouveaux-nés. Tout comme chez l’Opistognathe à tête jaune, ce sont les mâles qui s’occupent des petits après la naissance. Ces derniers les nourrissent, les protègent et jouent avec eux. Pendant ce temps, la femelle peut se reposer et prendre soin d’elle. Tous les petits singes restent près du groupe même lorsqu’ils savent se déplacer et se nourrir seuls. Jusqu’à l’âge de 7 mois, ils dorment d’ailleurs sur le dos de leurs parents.

 Source : Ouest France